Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 août 2008 7 10 /08 /août /2008 07:33
Une entrée rafraîchissante.
Et pourquoi pas en
mini verrines pour l'apéro ?

Pour 6 verrines
3 grosses aubergines
le jus d'un citron jaune
1 grosse tomate (ou 2 petites)
du persil frais haché (selon goût)
6 tomates séchées à l'huile
3 c à s huile d'olive
1 c à s graines de coriandre
sel, poivre
1 pot de tapenade de tomate (150 g)
(J'avais reçu ce pot en cadeau lors d'un achat chez le charcutier au marché de Nismes)

Couper les aubergines en 2 dans la longueur
et faire des incisions dans la chair.
Les faire cuire à four préchauffé à 200° pendant 45 minutes.
Les laisser refroidir.
Ecraser les graines de coriandre au pilon.
Couper les tomates séchées, bien égouttées, en petits dés.
Emonder et épépiner la tomate.
La couper en dés et mettre au frais.
Prélever la chair des aubergines et l'écraser grossièment à la fourchette.
Saler, poivrer la purée obtenue.
Y ajouter le jus de citron, la coriandre, l'huile d'olive, les tomates séchées et le persil.
Bien mélanger le tout.
Répartir le mélange obtenu dans 6 verrines.
(J'avais choisi d'anciennes coupes à champagne)
Recouvrir de la tapenade.
Mettre au frais jusqu'au moment de servir.
Avant de passer à table : décorer de dés de tomate.
Se déguste très frais avec des mouillettes de pain de mie grillé.

Variante : remplacer les tomates séchées par des olives noires (12) et la tapenade de tomate par de la tapenade d'olives noires.


Repost 0
Published by Cuisine passion - dans Verrines salées
commenter cet article
9 août 2008 6 09 /08 /août /2008 08:00
LE BONHEUR :
"Faire ce que l'on veut et vouloir ce que l'on fait"

Hier, Emmeline, ma filleule, est venue passer la journée à la maison pour apprendre à cuisiner avec moi.
Elle est arrivée à 10 heures et est repartie vers 16 heures 30 et je peux vous dire que ça a été de la cusine "non stop".
Nous nous sommes quand même assises pour manger !
Elle aurait souhaité réaliser une
moussaka, malheureusement je n'avais pas d'aubergine.
Nous avons donc cuisiner un
gratiné de chou fleur à la tomate
Emmeline prépare le gratiné de chou fleur
accompagné d'une purée maison naturellement et comme toujours (berk les autres purées).
Ah oui, j'avais oublié, nous avions une aidante ,
 surtout durant la préparation du haché pour le gratiné !

Durant la cuisson du repas, nous avons préparé l'appareil à moelleux au chocolat car son rêve était de réaliser un "coulant au chocolat" comme elle dit.
Nous avons mangé puis aussitôt sortie de table,
elle a réparti l'appareil à moelleux dans les empreintes et hop au four.
Dans la foulée, nous avons réalisé un fondant au bounty.
Durant la cuisson, nous avons dégusté un moelleux, comme ça sans rien d'autre pas de boule de glace ni quoi que ce soit !  Ils étaient tous pressés, pourtant il y avait de la glace à la banane maison qui restait de jeudi quand j'avais testé mon nouveau joujou : ma turbine à glace achetée sur ebay.  Mais ni Emmeline, ni Sylvian n'aime l'association banane-chocolat.  Bruno et Célian repartaient mettre en peinture la machine à plafonner et moi, ben moi toute seule je n'allais pas m'empiffrer car vu la chaleur et le repas de midi fffffffffff dur dur, surtout quand on voit la suite...
Ensuite, elle a réalisé des
rochers coco et nous avons terminé par des clafoutis aux fraises.
Emmeline : contente du travail accompli et
Sylvian : content de pouvoir y goûter !

Avant de repartir elle a voulu goûter à tout ce qu'elle avait réalisé, ce qui est tout à fait normal : donc rebelotte à table mais moi j'ai rendu mon tablier j'ai mangé un très petit morceau de fondant au bounty et puis plus rien.
Par contre, Emmeline, Sylvian et Célian (lorsqu'il est revenu de son atelier peinture) ont fait honneur à tous les desserts.







A gauche : moelleux au chocolat : fondant à souhait   Arrière plan : clafouti aux fraises Centre : fondant au bounty et reste de purée Avant plan : rochers coco et reste de gratiné

Emmeline est repartie enchantée de sa journée et en pensant déjà aux mets à réaliser la prochaine fois.


Repost 0
Published by Cuisine passion - dans Papotage
commenter cet article
8 août 2008 5 08 /08 /août /2008 06:10
Tout simplement délicieux.

200 g filets de maquereau à l'huile d'olive
(pour moi 2 boîtes)
(la recette originale est réalisée avec des sardines mais à la maison il n'y a jamais de sardines en boîte alors j'ai utilisé du filet de maquereau et c'était très bon)
100 g fromage blanc
3 c à s jus citron
1 échalote finement émincée
2 c à s moutarde
sel, poivre

Egoutter les filets de maquereau et retiré peau et arrêtes si besoin.
Les acraser à la fourchette et ajouter le jus de citron, la moutarde et le fromage blanc.
Bien écraser et ajouter l'échalote.
Saler et poivrer.
La recette originale dit qu'il faut verser cette préparation dans un moule à cake huilé pour réaliser un pâté.
Je l'ai laissé dans le plat où je l'ai réalisé.
Mettre au frigo.
Décorer de rondelle de citron.
A servir bien frais !

En entrée : déguster sur une tranche de pain de mie grillée.

Nous l'avons mangé tout simplement sur de la baguette française, pour






un repas sur le pouce !

Pour l'apéro : servir sur des toasts ou des crackers, décoré d'un petit morceau de citron.

Repost 0
Published by Cuisine passion - dans Sur le pouce
commenter cet article
6 août 2008 3 06 /08 /août /2008 14:30

Eh oui, me voici revenue de mes premières vacances en chambre d'hôte.
Une semaine de repos au calme dans une région qui m'était totalement inconnue et où je retournerai volontiers.
A à peine 4 heures 30 de chez nous, nous avons découvert cette belle région de france qu'est la Normandie.
Nous avons passé une semaine à Blonville sur Mer dans le Calvados.
Petite bourgade située en bord de mer entre Deauville et Cabourg.








Nous prenions notre petit déjeuner dans notre chambre.

Nous avons logé  au "Hôme de Préaumont" (à voir dans mes liens).
Nous avons été accueilli par la propriétaire, Madame Catherine de Préaumont.
Dame très sympathique.
L'arrière de la  villa : chambre de Célian  en haut à droite.
Nous avions loué la chambre Mongolfière où nous n'étions pas du tout à l'étroit !
L'avant de la  villa : notre chambre  en haut à l'extrême gauche avec à sa droite la chambre inoccupée.
Nous étions trois (Bruno, Célian et moi : Sylvian n'ayant pas voulu nous accompagner) dans une suite pour 7 personnes.
Nous avons visité
une distillerie de Calvados à Pont l'Evêque,
Cabourg, où nous avons croisé Alain Doutey,
L'hôtel "Royal"
Deauville,
Les célèbres "planches"
Trouville,
Villers-sur-Mer (seule ville côtière française où passe le méridien de Greenwich), nous avons fait de longues balades sur la plage...

Nous n'avons pas eu le temps de tout voir, une semaine c'est un peu court.
Les plages du débarquement... ben ce sera pour la prochaine fois.

Côté cuisine, nous avons découvert un pti resto super : "Le Café de France" à Villers sur Mer où nous avons  entre autre mangé une choucroute de poissons :
mmmmmmmmmmm.
Resto que je vous recommande vivement : la patronne et le personnel sont très agréables
Toute la semaine, nous avons mangé du poisson et des fruits de mer :
plateau de fruits de mer,
moules à la normande, moules au camembert, maquereau, lieu, amandes de mer farcies,
 gratiné d'huîtres au poireau et au vinaigre de cidre, soupe de poisson,,...
Sans oublier le calva, le pommeau et le cidre !

La Normandie est une région accueillante et quand le soleil est de la partie, elle n'a rien a envier avec le Sud.  On ne se bouscule pas sur les plages et là, aussi : "les gens ont dans le coeur le soleil qu'ils n'ont pas dehors".
Nous avons quand même passé une semaine sous le soleil sauf samedi et dimanche temps gris et pluie dus aux grandes marées.

Repost 0
Published by Cuisine passion - dans Papotage
commenter cet article
27 juillet 2008 7 27 /07 /juillet /2008 06:44
Dessert que j'apprécie énormément.
Un peu long à réaliser mais le jeu en vaut la chandelle.
Essayez et vous m'en direz des nouvelles...

Meringue suisse :
150 g blancs d'oeufs (pour moi 5)
280 g sucre
le jus d'1/2 citron

Purée de rhubarbe :
500 g rhubarbe épluchée
100 g sucre
1/2 l eau
+ 1 bâton de rhubarbe épluchée pour réaliser les lanières qui serviront à la décoration

Pour le mousseux à la rhubarbe :
250 g purée de rhubarbe
le jus d'1/2 citron
8 feuilles de gélatine (8g)
100 g meringue suisse
300 g crème fraiche

Pour le montage :
12 palets bretons tout fait ou fait maison (recette ici)
500 g fraises

Coulis de fraises :
100 g fraises
50 g sucre

Purée et lanières de rhubarbe :
Faire bouillir l'eau et le sucre.
Faire pocher la rhubarbe coupée en morceaux durant 5 à 10 minutes.
(il faut que les moceaux de rhubarbe soient tendres)
Egoutter la rhubarbe et la mixer.
Conserver le sirop dans lequel vous plonger, hors du feu, les lanières de rhubarbe qui vont confire en refroidissant dans le sirop.

La meringue suisse :
Mettre le sucre et les blancs d'oeufs dans un bol (supportant la chaleur) et chauffer au bain marie avec précaution tout en battant
au fouet et dès que le mélange pique au doigt (environ 60°),
le monter au batteur électrique jusqu'à ce qu'il tiédisse (meringue à l'aspect bien brillant et ferme)

Le mousseux de rhubarbe :
Prélever 250 g de purée de rhubarbe.
Tremper la gelatine dans de l'eau bien froide.
L'essorer et l'ajouter à la purée encore tiède.





 
Ajouter alors le jus de citron, la meringue (100 g) et la crème fraiche battue.
 
Montage :
Dans les ramequins déposer 1 palet breton
Découper les fraises en 4 et faire une couronne contre la paroi des ramequins.
(côté coupé contre la paroi)






Remplir le centre des ramequins de mousseaux à la rhaubarbe et mettre au frigo 5 heures minimum.

Service :
Egoutter les lanières de rhubarbe confite.
Réaliser le coulis.
(je le réalise à l'avance et le conserve au frigo dans un bocal à crème fraiche)
Démouler une charlottine au centre de chaque assiette.
(retourner le ramequin dans la main et déposer au centre de l'assiette)
J'ai déposer un peu de l'appareil à meringue (pour Célian) sur le dessus.

Décorer le tour de coulis et la charlottine d'une ou 1/2 lanière de rhubarbe.


Je réalise cette recette depuis déjà plusieurs années.
Je prélève le double de proportion de purée de rhubarbe (comme cela j'utilise la totalité ou presque) et je double également la proportion de meringue (pour utiliser aussi la totalité ou presque) et je double aussi la gelatine.  Par contre, je n'ajoute pas plus de crème fraiche... je peux ainsi monter 24 charlottines ou 12 charlottines et 7 à 8 pots de mousseux seuls moins festifs mais délicieux et que nous mangeons alors entre nous)
Lorsque je reçois, je réalise tout la veille et n'ai plus qu'à effectuer le montage à la dernière minute.

Le reste de la meringue (s'il y en a) est cuit au four à 100° durant 2 à 3h.
(si Célian ne la mange pas à la cuillère !)

Une recette vue sur cuisinetv.

Voilà, je vous laisse un semaine, nous partons demain, en chambre d'hôtes (1er essai) en Normandie.  J'espère que le soleil sera de la partie et que nous pourrons comme ces oursons nous détendre sur la plage.
Repost 0
23 juillet 2008 3 23 /07 /juillet /2008 07:33
Pour les amateurs de sucré-salé
Très rafraichissant

1 laitue
1 tomate
1 nectarine jaune
1 nectarine blanche
1/2 concombre
1 grosse échalote
huile d'olive
vinaigre balsamique
sel, poivre

Oter la peau des nectarines et de la tomate.
Les couper en petits dés.
Emincer finement l'échalote.
Eplucher le concombre et le couper également en petits dés.
Préparer la vinaigrette selon goût.
(Ici nous aimons bien poivré et bien vinaigé)

Mettre tous les ingrdients dans un grand saladier, arroser de vinaigrette et mélanger.Servir la salade seule en entrée ou accompagnée d'une viande grillée, d'un steack ou lors d'un BBQ et pourquoi lors d'un buffet.  (dans ce cas servir la vinaigrette à part)

Après la pluie, le beau temps...
Repost 0
Published by Cuisine passion - dans Pommes de terres, légumes
commenter cet article
21 juillet 2008 1 21 /07 /juillet /2008 06:41
Vite fait et léger...

  1 bocal d'asperges vertes
(185 g égoutté)
60 g beurre
2 c à s bombées farine
5 dl lait
4 c à s crème fraiche
4 oeufs
(blancs en neige ferme)
100 g emmenthal râpé
200 g crevettes grises
(120 pour le soufflé et 80 pour la déco)
sel, poivre, muscade

Coulis :
1 bocal d'asperges vertes
(conserver les pointes pour la déco)
50 cl crème fraiche
sel, poivre

Réaliser une béchamel.
(beurre, farine, lait)
Y ajouter la crème. le fromage, les asperges, les crevettes, sel (si besoin), poivre, muscade.
Terminer par les jaunes d'oeufs puis incorporer délicatement les blancs en neige.
Verser dans un moule à soufflé beurré.
Et mettre au four préchaufffé 180° pendant 30 minutes.
Je n'ai cuit que 15 à 20 minutes car j'ai utilisé des empreintes au lieu d'un grand plat.






J'ai donc réalisé 20 mini soufflés.
Nous en avons mangé 2 Bruno et moi et les enfants en ont mangé 3.

Réalisation du coulis.
Faire bouillir la crème.
A ébullition la verser dans le bol mixer avec sel, poivre et asperges.
Mixer le tout.

Servir les soufflés entourer du coulis.
Parsemer le coulis de crevettes.
Décorer de pointes d'asperges.


à tout ceux qui comme moi sont en vacances (eh oui, je suis en vacances jusqu'à la miaou...) et bon courage à ceux qui sont encore au boulot.
Vacances à la maison pour l'instant car nous n'avons encore rien de prévu et ça devient très difficile de trouver une location à cette période de l'année.
Ca m'apprendra j'aurais du m'y prendre plus tôt !

Repost 0
Published by Cuisine passion - dans Entrées chaudes
commenter cet article
19 juillet 2008 6 19 /07 /juillet /2008 07:00
Ail, ail, ail...

Haricots verts cuits à l'eau ou à la vapeur
(haricots verts en bocal)
oignons et ail finement émincés
basilic
tomates mondées et concassées
thym, laurier
sel, poivre
huile olive


Faire blondir les oignons et ail dans l'huile.
Ajouter les tomates (fraiches ou bocal ou boîte), thym, laurier, sel, poivre, basilic.  (frais ou séché).
Laisser mijoter 1/2 heure.
Ajouter les haricots.
Laisser mijoter 15 à 30 minutes.
Servi ici avec de la purée et de la saucisse.

Servir avec un gigot d'agneau, un rôti de porc, saucisse, roastbeef.,..
C'est vrai que nous ne sommes pas gâtés cet été !!!
Repost 0
Published by Cuisine passion - dans Pommes de terres, légumes
commenter cet article
15 juillet 2008 2 15 /07 /juillet /2008 20:00
A la maison, il est très rare que nous ayons des fruits frais.
Cette semaine-là, j'avais acheté des fraises, melons et abricots sur le marché.
J'en ai donc profité pour réaliser ce petit dessert vite fait et au goût de chacun.


Coulis de fraises
1  melon découpé en billes
2 abricots coupés en 4
glace vanille
4 fraises pour déco

Réaliser le coulis suivant recette
ici..
Le répartir dans les coupes.

Ci dessous la version melon seul pour Bruno et Sylvian.
Ci-dessous la version complète melon-abricot pour moi
Ci-dessous la version abricot pour Célian.
Chacun avait donc son dessert, réalisé en 2 temps 3 mouvements.

Vous pouvez si vous le souhaitez ajouter de la crème fraiche ou remplacer la glace à la vanille par de la crème fraîche.
Repost 0
Published by Cuisine passion - dans Glaces, sorbets
commenter cet article
12 juillet 2008 6 12 /07 /juillet /2008 08:00
Mmmmm... le mariage coco cerises.

1 boite de boudoirs
1 bocal de cerises dénoyautées
250 g mascarpone
50 g sucre
1 sachet sucre vanille
80 g noix de coco râpée
3 oeufs
(j'ai mis 3 jaunes et 4 blancs)
1 verre à liqueur de batida de coco

Egoutter les cerises et conserver le jus.
Battre les jaunes + sucres jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
Y ajouter le mascarpone et terminer par la noix de coco.
Battre les blancs en neige ferme.
Les ajouter délicatment à la préparation précédente.
Verser le batida dans le jus de cerise et y tremper les biscuits au fur et à mesure du montage du tiramisu..
Déposer une couche de biscuit au fond du plat.
Y déposer les cerises puis la 1/2 de la crème.
Recouvrir d'une couche de biscuits et terminer par le reste de crème.
Mettre au frigo quelques heures.
Au moment de servir saupoudrer de....

La dernière recette que Sandrine a publiée sur la blogosphère.

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Cuisine passion
  • Le blog de Cuisine passion
  • : A toutes celles et ceux qui comme moi sont passionnés de cuisine
  • Contact

Profil

  • Cuisine passion
  • Côté passion :
 La cuisine pour moi est une passion.  J'aime épater quand je reçois mais aussi au quotidien.  J'aimerais, sans prétention aucune, prouver qu'avec trois fois rien et peu de temps on peut réaliser de succulents mets.
  • Côté passion : La cuisine pour moi est une passion. J'aime épater quand je reçois mais aussi au quotidien. J'aimerais, sans prétention aucune, prouver qu'avec trois fois rien et peu de temps on peut réaliser de succulents mets.

A toutes celles et ceux qui comme moi sont passionné(e)s de cuisine...

Pour ne rater aucune recette dès sa publication, 

  inscrivez-vous à ma newsletter et "aimez" ma page facebook.

Et surtout n'oubliez pas que ce blog vit grâce à vous : par vos visites, vos commentaires que je vous invite à laisser au bas des recettes.

index

Rechercher

Rejoignez-moi sur facebook

Compteur Global

 

Je participe

logo ronde des blogs

 

 

logo-tour-en-cuisine.png

Les recettes de mon blog sont référencées sur recettes-de-cuisine-logo.gif